Le parcours d’intégration est un processus visant à l’émancipation des personnes étrangères, pour les belges d’origines étrangères ou non. L’objectif est aussi bien d’accueillir que d’accompagner la personne et de l’aider à acquérir les connaissances de base sur le fonctionnement de la société et des relations sociales en Belgique et de faciliter leur intégration sur le territoire.

Depuis le 19/05/2016, il est devenu obligatoire pour le « primo arrivant ». Un « primo arrivant » est une personne étrangère séjournant en Belgique depuis moins de trois ans. Et qui dispose d’un titre de séjour de plus de trois mois, à l’exception des citoyens d’un état membre de l’Union européenne, de l’Espace Economique Européen, de la Suisse et des membres de leur famille. Il existe certaines dispenses (exemple : être âgé(e) de moins de 18 ans ou de 65 ans et plus, être étudiant régulier ou étudiant d’échange, être ressortissant(e) turc.que, etc.)

Pour les personnes qui sont obligées de réaliser le parcours d’intégration, elles ont 18 mois pour réaliser le module d’accueil (bilan social, convention, positionnement, informations sur les droits et les devoirs) et les formations (60h de citoyenneté, 400h de français). Elles ont également droit à de l’orientation (4h d’insertion professionnelle).

Pour réaliser ce parcours, la commune redirige vers un CRI (centre pour l’intégration). Pour la région de Liège, il s’agit du CRIPEL

L’enjeu du parcours d’intégration 

• Le suivi d’un parcours d’intégration peut être utile pour certaines démarches :

• Prouver l’intégration sociale et culturelle en Belgique aux autorités compétentes lors du renouvèlement du titre de séjour-Article 42 de la Loi de 1980 sur l’établissement des étrangers ;

• Prouver le suivi des cours d’intégration pour des démarches futures comme par exemple, une demande de nationalité après 5 ans de séjour interrompu (Code de 2013 sur l’acquisition de la nationalité belge) ;

• Attester du suivi d’un parcours de formation à la langue française, d’une participation citoyenne et de démarches d’insertion socioprofessionnelle.


Sanction

Si les personnes obligées de suivre ce parcours ne le font pas, elles peuvent recevoir une amende.

Pour en savoir plus :

Cripel : http://blog-interne.cripel.be/actions/parcours-dintegration/

Site parcours d’intégration : https://parcoursintegration.be/fr/