Le droit d’accueil

Il n’est pas rare d’entendre qu’un étranger, qui est demandeur de la protection internationale (anciennement « demandeur d’asile »), reçoit beaucoup d’aide de la Belgique. Or, il faut mesurer ces propos. Les demandeurs de protection internationale reçoivent une aide matérielle (régie selon la loi « accueil » datant de 2002).

Le droit à l’accueil s’ouvre dès l’introduction de la demande et prend fin lorsque la procédure de protection internationale se clôture. L’accueil est organisé dans un centre ouvert, géré par Fedasil ou l’un de ses partenaires.

L’aide matérielle comprend les besoins de base (hébergement, repas, habillement) tel que l’accompagnement médical, social et psychologique, de l’argent de poche (8.10€ /semaine/adulte), l’accès à l’aide juridique, etc.

Les mineurs étrangers non accompagnés (Mena) bénéficient d’un accueil et d’un accompagnement spécifiques.

Logement :

L’hébergement se fait généralement dans des centres collectifs. Il peut se faire dans des logements individuels pour des personnes vulnérables (ex : femmes enceintes ou encore personne porteuse d’un handicap).

Les infrastructures pouvant héberger les demandeurs d’asile sont diverses : anciennes casernes, internats ou encore hôpitaux, parfois de nouveaux bâtiments préfabriqués. Les familles dorment ensemble dans une chambre séparée, alors que les personnes isolées partagent une chambre commune.

Travail :

Le demandeur est autorisé à travailler 4 mois après l’introduction de sa demande de protection internationale, si il n’a toujours pas reçu de décision de l’OE (Office des Etrangers) ou du CGRA (Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides) quant à cette demande. S’il travaille, le demandeur peut encore bénéficier de l’accueil et de l’aide matérielle, mais il devra donner une contribution financière si ses revenus dépassent un certain montant.

Intégration :

Les demandeurs de protection internationale qui obtiennent un titre de séjour (réfugié, protection subsidiaire, régularisé) peuvent s’intégrer en Belgique.

Fedasil est compétente pour la préparation à l’intégration :

• Accès au marché du travail (4 mois après introduction de la demande d’asile)

• Cours de langues, formation professionnelle-

• Aide à la recherche d’un logement

Pour en savoir plus :

Fedasil : https://www.fedasil.be/fr